Une colonne en courbes !

« ’Quand je me couche sur le dos, je fais mon possible pour l’aplatir sur le matelas »’ ; « ’J’ai un problème au bas du dos parce qu’il est cambré alors que mon instructeur me dit qu’il doit être plat »’ ; « ’À la radiographie de mon cou, j’ai vu qu’il était concave en arrière, ma mère m’a dit que c’est très mauvais »’. C’est le genre d’affirmation que j’entends très souvent dans mon cabinet, surtout à la première consultation.

Il est très commun d’entendre dire que le dos doit être DROIT ! En effet, un des plus grands mythes perpétués à travers le monde du sport ou à travers des notions culturelles transmises est que le bas du dos doit être plat pour éviter d’avoir mal.

DEVINER QUOI ?

Le dos doit être courbé ! Mais pas de n’importe quelle façon, bien sûr. Notre colonne vertébrale est faite naturellement de succession de courbures. Elles portent le nom de « ’Lordose »’ au niveau lombaire et cervical, et « ’cyphose »’ au niveau thoracique. La fonction majeure de ces courbures est en effet l’absorption des chocs à la manière d’un ressort. L’effacement de ces courbures, le fameux bas du dos plat, ou la colonne vertébrale du militaire en garde-à-vous est ce qu’il y a de plus problématique ! Et pas seulement localement !

La colonne vertébrale est en effet une seule unité fonctionnelle formée de 33 vertèbres, dont les 8 dernières sont soudées au niveau du Sacrum et du Coccyx. Les divisions des régions de la colonne sont d’ordre purement « ’anatomique »’. C’est-à-dire, pour mieux nous repérer, nous avons décidé de les diviser en sections plus ou moins semblables. Ceci pour dire que le changement d’une courbure à un niveau va invariablement affecter tout le reste de la colonne vertébrale. Pratiquement, un aplatissement du bas du dos va également aplatir le cou, et donc il est vraiment commun de se plaindre d’un mal au cou, mais « ’ça a commencé au bas du dos il y a 2 mois »’ ou bien « ’ mon cou me fait mal depuis quelques semaines, mais mon bas de dos est mal en point depuis tellement longtemps que je m’y suis habitué »’.

 

ALORS QUE FAIRE ?

Une évaluation posturale en kinésithérapie va déceler les problèmes locaux générant des douleurs, mais également va étudier le corps dans sa totalité pour aller réparer la source du problème. Ainsi après cette évaluation, je pose un plan de manœuvres et d’actes kinésithérapiques visant à abolir les douleurs locales et à corriger le facteur causal.

Vous avez des doutes, consultez au plus vite avant l’installation de douleurs chroniques. Une évaluation mettra à jour les différents problèmes, et le traitement curatif et préventif assurera une fonction saine de toute votre colonne vertébrale !

0 commentaires

Laisser un commentaire

What are you working on?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *