Le syndrome de la bandelette Ilio-tibiale est une blessure commune et souvent persistante qui frappe principalemSyndrome de la B.I.T.ent les coureurs, mais aussi les cyclistes et plus rarement, les randonneurs. Le syndrome de la B.I.T engendre une douleur principalement sur le côté externe du genou.

Les coureurs de marathon (et de distances encore plus grandes), sont les plus susceptibles de développer ce syndrome. Les routes sont souvent bombées au milieu et si les gens cours toujours du même coté de la rue, la jambe qui est du coté descendant de la pente aura plus de chance de développer une inflammation de la bandelette.

On retrouve souvent ce syndrome en début de saison quand les athlètes augmentent le volume d’entraînement trop rapidement, autant en cyclisme qu’en course. La mauvaise biomécanique – pronation excessive et hypo-extensibilité de la chaîne postérieure – Jumeau-Ischios-Fessier ainsi que l’hypo-extensibilité du quadriceps du TFL peuvent augmenter le risque du syndrome d’accrochage.