Stretching: 5 Conseils Essentiels

Que ce soit du vélo, ski de fond, patinage ou course à pieds, s’étirer reste le facteur le plus important et, malheureusement, le plus négligé. Les étirements, non seulement aident à diminuer les raideurs musculaires, mais également à prévenir et diminuer le risque de blessures. Reste à savoir comment et quand s’étirer.

 

Voilà 5 conseils d’étirements pour une meilleure efficacité :

  1. Faire les étirements statiques pour améliorer la souplesse, flexibilité et diminuer les courbatures, mais APRÈS l’entraînement! En effet, les étirements statiques peuvent diminuer la force musculaire si pratiqués avant l’entraînement.
  2. Maintenir la posture d’étirement pendant 15 à 60 secondes pour donner le temps aux fibres musculaires de se relâcher.
  3. Respecter le seuil douleur! La douleur est une alarme, un signal qui veut dire que le tissu en étirement atteint sa limite avant déchirure. La meilleure intensité d’un étirement varie de faible à moyen. En effet, un étirement fort et/ou douloureux va résulter en un spasme défense, voire une déchirure; ce qui est l’opposé de l’effet recherché.
  4. Ne pas s’étirer directement au réveil ou « à froid ». Attendre au moins une heure après le réveil et faire un petit échauffement de 5 à 10 minutes avant le stretching.
  5. Garder une respiration calme et profonde durant l’étirement. En effet, l’oxygénation favorise le relâchement des fibres musculaire. Expirer plus longtemps que pour l’inspiration pour favoriser la détente tissulaire.

 

Patrick Georgevitch – Masso-Kinésithérapeute; Coach Fitness et Spécialiste en Conditionnement Physique.

0 commentaires

Laisser un commentaire

What are you working on?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *