Nutrition holisitque

Réduire l’inflammation et la douleur par l’alimentation

Nutrition holisitque

Nous pouvons considérer la douleur et l’inflammation comme étant les réponses naturelles de l’organisme face à une blessure. Lorsque la douleur perdure, nous devons nous questionner à savoir quels sont les facteurs physiques et émotionnels qui peuvent contribuer à maintenir ou à exacerber la douleur. Un dicton populaire dit : « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es… »

Que faire si la cause qui provoque, maintient ou augmente votre douleur provient de votre alimentation ?

D’abord, il faut savoir qu’un corps trop acide aura plus d’inflammation et de douleur qu’un corps qualifié de plus alcalin. La « maladie » évolue seulement dans un corps acide. Les aliments que nous avalons laissent des traces dans notre corps et certains d’entre eux peuvent contribuer à augmenter le taux d’acidité dans notre corps.

Par exemple, les viandes rouges, les produits laitiers, les aliments transformés et raffinés (pain blanc, pâtes blanches, riz blanc, etc.), ainsi que les sucres sont des aliments qui laissent un résidu acide dans le corps. Certains de ces aliments tels la viande et les produits laitiers sont néanmoins bénéfiques pour la santé mais ils devraient être consommés avec modération. Plusieurs aliments sont considérés alcalins et ils devraient en conséquence former la base de notre alimentation. Il s’agit des légumes et des fruits frais (y compris les agrumes). Pour savoir exactement quels sont les aliments les plus acides ou plus alcalins, il suffit de lancer une recherche sur Google pour « les aliments acides et basiques ».

Dans un monde idéal, votre régime alimentaire serait constitué de 80% d’aliments alcalins contre seulement 20% d’aliments acides. En réduisant l’acidité dans votre corps, vous aurez plus d’énergie et moins de douleur chronique.

Voici quelques conseils pour aider à réduire l’acidité dans votre corps par l’alimentation:

  1. Boire le jus d’un demi-citron avec de l’eau devrait être la première chose à faire chaque matin et dès le lever du lit. Beaucoup de gens croient à tort que le citron est acide mais cet agrume laisse néanmoins un résidu alcalin dans le corps et favorise le travail du foie.
  2. Avoir au moins une portion quotidienne de légumes feuillus vert foncé
    (par exemple, le chou frisé, le chou ou des feuilles de moutarde).
  3. Privilégier des grains entiers moins acides que le riz.
    (par exemple, le quinoa ou le millet)
  4. Choisissez du poisson ou l’agneau qui sont moins acides que le bœuf ou le poulet.
  5. Utiliser l’huile d’olive pour la cuisson elle est moins acide que les autres huiles végétales.

Il faut se rappeler que le stress, qu’il soit physique, émotionnel ou nutritionnel, peut contribuer à augmenter l’acidité de votre corps et ainsi engendrer fatigue et douleur. Autant que possible, essayez de réduire le stress dans votre vie ou à tout le moins, de trouver des moyens efficaces d’y faire face.

Sandra Power, RHN, NNCP

Holistic Nutritrional Consultant

Consultante en nutrition holistique

0 commentaires

Laisser un commentaire

What are you working on?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *