C’est la saison du Hamburger, Votre Bouche est-elle prête?

Toi qui regardes ton hamburger bien garni. Toi qui dois aplatir celui-ci puisque tu as une limitation de l’ouverture de la mâchoire. Toi qui as des douleurs au niveau de la bouche. Toi qui entend des bruits mécaniques en mangeant cet alléchant burger.  Tu aimerais tant pouvoir retrouver ta flexibilité d’ouverture de ta jeunesse. Ou encore tu aimerais tant pouvoir entendre autre chose au souper que ta mâchoire. La situation pourrait s’améliorer.

Au Québec un adulte sur quinze présente des douleurs associées à un problème temporo-mandibulaire, alors que les bruits articulaires sont présents chez un quart des adultes (Goulet et Lavigne, 2004. Selon l’ordre des dentistes du Québec (2012), l’une des premières choses à faire pour les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire est d’avoir recours aux méthodes réversibles et conservatrices. L’ostéopathie est une médecine alternative qui adresse cette particularité, cette approche est considérée comme une approche réversible et conservatrice. Rouleau D.O. et Evans D.O. (1997), ont démontré que l’ostéopathie avait des résultats positifs sur la diminution des douleurs au niveau de l’articulation temporale mandibulaire. Ils ont également noté une augmentation de l’ouverture chez les participants se faisant traiter en ostéopathie.

Cuccia DDS, Caradonna DDS, et Caradonna MD, DDS (2011), font le point à savoir pourquoi l’ostéopathie est l’une des médecines alternatives ou complémentaires qui doit être considérée dans les problématiques dentaires. Ils mentionnent que les manipulations ostéopathiques apportent beaucoup plus que d’autres thérapies manuelles. Le tout s’explique selon eux par le fait que l’ostéopathie aborde le patient avec des manipulations précises qui sont moins invasives que certaines autres méthodes. Ces manipulations sont aussi adaptées à la qualité des tissus dans le but de maintenir et de rétablir la circulation des fluides dans le corps. Par ailleurs, l’ostéopathie prend en compte le cou, la tête et le corps en entier en considération (Cucci, Caradonna et Caradonna, 2011).

Par Myriam Ménard

Ostéopathe

0 commentaires

Laisser un commentaire

What are you working on?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *